Warhammer 40.000 conquest #8 - Primaris librarian

Ce numéro de conquest fait parti des plus rentables, la figurine de primaris Librarian étant vendu 30 € chez GW, soit parmi les plus cher des personnages/QG de petite taille.


La figurine en elle-même est très détaillée, et proposée avec 2 têtes comme pour le lieutenant Calsius. Pas de push-fit, donc pas de défauts de montage immonde, mais pour autant prévoyez de quoi corriger d'éventuels décalages avec le collage de la robe. J'ai inutilement aimanté les bras, car après visionnage du codex Space Marine, il s'avère qu'on ne peut pas leur ajouter d'équipement. Adieu donc potentielle hache ou bâton de force, pistolet à plasma, etc. Mais au moins, en changeant uniquement son bras gauche, je pourrais l'ajouter à ma Deathwatch !

Comparaison d'échelle avec un vieux librarian space marine des années 90...


Au niveau du livret de jeu, on fait logiquement l’introduction de la phase psychique, entre le mouvement et le tir.

J'en profite pour vomir ici tout le mal que je pense de la règle des périls du warp, à savoir que sur un résultat de double 1 ou 6 lors d'un test psychique (nécessaire pour jeter un sort) , le psyker subit immédiatement D3 blessures mortelles. GW adore ajouter de l'aléatoire de merde au lieu de travailler ses règles et son équilibrage.. ;)

Le tutoriel "mission" propose 2 missions intéressantes pour bien évaluer le potentiel de ce personnage, dont une mettant en scène le librarian seul face à 5 plague marines. Le psyker ne possède alors que le pouvoir Châtiment, mais ce dernier est idéal pour contrer l'endurance de 5 des fidèles de Nurgle : il inflige directement D3 blessures mortelles (BM) à l'unité touchée. (Ils auront hélas toujours le droit à leur "sauvegarde" spéciale de 5+, "affreusement résistant", pour chaque BM)

L'arsenal propose également le pouvoir de soutien "Puissance des héros" mais aucun scénario pouvant le mettre en valeur pour l'instant.